Home | Profile - Edit | Your Page | Your Inbox Browse | Search Games   |   Log In

Download

Have you played this game?

You can rate this game, record that you've played it, or put it on your wish list after you log in.

Playlists and Wishlists

RSS Feeds

New member reviews
Updates to downloadable files
All updates to this page

Irrésistibles possessions

by Nicolas Pérot profile

lovecraftian horror
2019

(based on 1 rating)
1 member review

About the Story

"Dingue qu'un piaf de merde puisse faire autant chier."

Vous étiez en pleine conversation avec Lisa quand cette satanée pie vous a piqué votre téléphone. Mais vous êtes malin, vous avez repéré où elle niche : dans le grenier de cette maison aux volets clos comme une huître.

Il est temps d'aller récupérer ce qui vous appartient !

Une histoire d'exploration urbaine et d'horreur, sans gore ni jump scares.
Inspirations : dirty realism, Lovecraft, La Maison des Feuilles
Durée : environ 20 minutes
3 fins possibles

Game Details

Language: French (fr)
First Publication Date: June 6, 2019
Current Version: 1.0
License: Freeware
Development System: Twine
IFID: D53D4FDB-1E74-48A2-8A66-D21DDBECD3F6
TUID: lo8ty4u3yy3z1sdy

Tags

- View the most common tags (What's a tag?)
(Log in to add your own tags)

Member Reviews

Average Rating:
Number of Reviews: 1
Write a review


1 of 1 people found the following review helpful:
Un premier essai très réussi, July 2, 2019
by Stephane F. (Nancy, France)
Irrésistibles possessions est le premier jeu, fait avec Twine, de Nicolas Pérot. Une histoire d'horreur relativement classique, sans que ce soit un défaut - quelque part entre la démonologie et l'hommage à Lovecraft.

Il n'y a pas de puzzles à proprement parler(Spoiler - click to show) si ce n'est la nécessité de trouver une source durable de lumière pour explorer la maison mais selon ses actes on peut tout de même échouer ou arriver à des fins différentes.

Le jeu fait très appel au CSS et aux effets visuels et de mise en page, sans sortir du cadre du pur jeu textuel, et cela sert très efficacement son propos. Certains passages font penser à la Maison des Feuilles, qui est une influence assumée de l'auteur, par leur usage de la mise en page et de la déstructuration du texte. Autre trouvaille géniale : saturer l'écran avec une liste de centaines d'objets (censés être entassés dans une pièce où le personnage-joueur se trouve) où le joueur doit trouver celui dont il a besoin... Rarement le fond et la forme coïncident à ce point dans une F.I.

Quelques bémols tout-à-fait subjectif : l'auteur sait trouver quand il le veut des formules très poétiques ou profondes (« une meulière de banlieue froide comme un sourire forcé, presque désolée d'exister ») mais fait appel à d'autres moments du récit à un style oral beaucoup plus grossier, qui fonctionne moins bien ou jure (c'est le cas de le dire) un peu avec le reste du texte. Autre petit regrets, certains choix donnent donnent lieu à des réponses de deux ou trois mots, et laissent un peu sur leur faim en donnant l'impression d'être là pour du remplissage. Tout cela n'empêche pas le jeu d'être très sympathique et maîtrisé, surtout pour un premier essai.

Links




This is version 2 of this page, edited by Nicolas Pérot on 6 June 2019 at 8:55am. - View Update History - Edit This Page - Add a News Item